François Servais est né à Hal. Cette agréable ville située à 15 km au sud de Bruxelles est, depuis le 13e siècle, un célèbre lieu de pèlerinage. Servais y a grandi et fondé une famille. Entre deux voyages il pouvait s’y retirer dans sa villa. Il y est décédé. Jusqu’à ce jour la ville de Hal a entretenu son souvenir de manière très vivante.

1. Naissance

Jean-Baptiste, le père de Servais, 1838
(collection privée)

François Servais est né le 6 juin 1807 dans une modeste maison de la Handbooghof, ruelle proche de la Senne au centre de Hal. Son père Jean-Baptiste Servais (1773-1838) était cordonnier. Sa mère Joséphine Bande (1784-1878) était servante dans quelques familles du voisinage. Les racines de la famille Servais sont halloises. Elles remontent au 17e siècle. Quasi tous les ancêtres de Servais sont d’authentiques Hallois. Sa sœur Pauline naît deux ans après lui. Elle épousera François Denayre, boulanger à Hal.

2. Membre de l’orchestre de l’église

La basilique Saint-Martin de Hal, 2015

Le père de Servais complétait ses revenus en jouant du violon dans l’orchestre de l’église Saint-Martin. Dès l’âge de 12 ans son fils François fait partie de cet ensemble. Il assistait dès lors quasiment tous les jours à la messe. A partir de 1827 cependant il s’absente régulièrement pour donner la priorité à la formation qu’il suit à Bruxelles et lancer sa carrière. En 1832 il y renonce définitivement.

3. Musicien et chef d’orchestre de l’Harmonie de Hal

Hommage à Servais le 4 septembre 1837
© Collection Servais, Hal

L’orchestre de l’église était très lié à l’Harmonie Sainte Cécile de la ville. Fondée en 1790, cette société est toujours active. Il est très vraisemblable que Servais jouait dans cet orchestre. Il l’aurait dirigé à partir de 1828. Il fit en sorte que Jean-Valentin Bender, par ailleurs directeur de la Chapelle royale musicale des Guides, en reprît la direction en 1833.

Servais resta proche de l’Harmonie durant toute sa carrière, d’abord comme membre d’honneur, puis, à partir de 1860, comme président d’honneur. Il lui arriva d’être présent à un concert ou à un banquet. Il y joua quelques fois. Le 4 septembre 1837 il se produit lors d’un concert. A l’issue de celui-ci, les personnes présentes ont chanté un “Hommage à Servais” composé pour la circonstance par Deltenre d’Enghien.

4. Opus 1 dédié à un hallois

François Servais, Fantaisie pour violoncelle, opus 1. Schott Mayence, 1838 (Collection Servais – Hal)

En 1838 le célèbre éditeur de musique de Mayence publie l’opus 1, une fantaisie pour violoncelle et harpe composée par Servais. Elle est dédiée au Hallois Jean Joseph Vandercammen (1788-1866) qui était une des chevilles ouvrières de l’orchestre de l’église de même que de l’Harmonie. Il a joué un rôle dans la formation de Servais. Plus tard, il a été témoin lors du mariage de Servais et au moment de la déclaration de naissance de quelques uns de ses enfants.

5. Mariage

Hotel de ville historique, 2015

En Russie Servais fait la connaissance de Sophie Feygin. Elle est la fille d’un régisseur du tsar Nicolas I. Ils se marient en 1842 à Saint-Pétersbourg selon le rite orthodoxe russe. La cérémonie du mariage civil a lieu en 1848 à l’hôtel de ville de Hal, sur la grand-place. Après leur mariage, les époux ont résidé à Huizingen, une commune proche de Hal.

6. Villa Servais

Plan de la Villa Servais par Jean-Pierre Cluysenaar, 1859
© Collection Servais – Hal)

En 1847 la famille Servais emménage dans la “Villa Servais”. C’est un projet de Jean-Pierre Cluysenaar architecte, entre autres, des Galeries Saint-Hubert à Bruxelles, de la maison communale de Dilbeek, du chateau Rey à Drogenbos et du Conservatoire Royal de Bruxelles. Cyprien Godebski, futur beau-fils de Servais, réalise les bas-reliefs de la façade. Ils représentent, entre autres, Beethoven, Rossini et un violoncelle.

La première pierre est posée le 20 août 1847 en présence du Parisien Jules Lardin, ami et impresario de Servais. De sa villa, Servais jouissait d’une vue magnifique sur les environs. Le parc s’étendait sur une grande partie du Vogelpers et de l’actuelle rue Saint-Roch.

La famille Servais y recevait régulièrement des amis musiciens et artistes tels que Franz Liszt, Anton Rubinstein, François-Joseph Fétis et Berthold Damcke. Les musiciens belges Henry Vieuxtemps, Hubert Léonard et François-Auguste Gevaert viennent régulièrement. De temps à autre, la reine Marie-Henriette vient en visite incognito. Misia Godebska qui sera célèbre sous le nom de Misia Sert passa à la villa une partie de sa jeunesse. Franz et Joseph Servais ont continué à habiter la villa jusqu’en 1885 tout en s’absentant souvent pour de longs séjours.

7. Servais se produit à Hal

Affiche d’un concert de charité donné par Servais en 1855
© collection privée

A partir de 1834, Servais est lancé dans une carrière internationale. Il ne délaisse pas pour autant sa ville natale. Il s’y produit de temps en temps. Souvent, il destine la recette à un oeuvre charitable. Il en est ainsi le 16 décembre 1855. Le concert de charité a lieu dans sa villa. La recette sera remise aux pauvres. Servais, Hubert Léonard, Henri Mailly, Berthold Damcke, Amélie Marin et Louise Feygin-Damcke s’y produisent.

8. Servais et la Société de Chœurs Roland de Lattre

Servais et la Société des Chœurs Roland de Lattre, 1865
© Collection Servais – Hal

La Société des Chœurs Roland de Lattre a été fondée à Hal en septembre 1842. Quelques semaines plus tard, l’ensemble offrit une sérénade à Servais. Servais en devint président d’honneur. Sous la direction de Jules Denefve, le choeur obtint d’excellents résultats dans des concours nationaux et internationaux. Il donna des concerts à Paris et à Amsterdam. Sur la photo, les membres du chœur posent avec Servais devant sa villa. Ils viennent de remporter des prix lors d’un concours à Cambrai.

9. Franz Servais et la vie musicale halloise

Franz Servais, Ave Maria, 1866 (copie par Emile Houssiau, 1869)
© Collection Servais – Hal

Franz Servais a également participé à la vie musicale halloise. Il devient chanteur dans le choeur Roland de Lattre en 1865. En 1866 il compose une “Ave Maria” à l’occasion du 600ème anniversaire de l’arrivée à Hal de la statue miraculeuse de Notre Dame. Plus tard, il collabore à des concerts de cette société. Il gardera des contacts avec l’harmonie halloise jusque dans les années 1890.

10. La mort de Servais

La tombe de Servais au cimetière de Hal, 2006
© Collection Servais – Hal

L’annonce du décès de Servais le 26 novembre 1866 plongea la population halloise dans un deuil profond. Trois jours plus tard, des milliers de personnes – parmi lesquelles des étrangers – participèrent aux funérailles prises en charge par la ville.

Le corps est inhumé au cimetière de Hal. Son fils Joseph sera plus tard enterré à ses côtés. En 1897, le tombeau est transféré vers le nouveau cimetière à un endroit plus éloigné du centre ville. Il peut être visité dans la rangée située à gauche de l’entrée principale. La ville entretient le tombeau. Le 26 novembre 2006, une plaque commémorative a été posée à l’occasion du 140ème anniversaire du décès de Servais.

11. Statue de Servais

Statue de Servais à la Grand Place de Hal, 2007

A peine cinq ans après son décès, la statue de Servais fut érigée à la Grand Place de Hal.

Henry Vieuxtemps et François-Auguste Gevaert étaient présents à l’inauguration solennelle de la statue en 1871. La statue est sculptée en marbre de Carrara par Cyprien Godebski (1835-1909), le beau-fils de Servais. Ce sculpteur d’origine polonaise a sculpté plusieurs personnages célèbres entre autres en France, en Angleterre, en Russie, en Belgique, à Monaco et au Pérou, et enseignait à l’Académie des Beaux-Arts à Saint-Pétersbourg. Il se montra le maître dans son art : archet et cordes sont sculptés dans un seul bloc de marbre.
Les deux statues dans les niches de la tour de l’hôtel de ville de Hal sont également de Godebski.

12. Joseph Servais et le Cercle Servais

Programme d’un concert du Cercle Servais avec Joseph Servais
© Collection Servais Halle

L’orchestre symphonique Cercle Servais fut créé en 1870 afin de contribuer à la renommée musicale de Servais. Le Hallois Emile Houssiau en fut le premier chef d’orchestre jusqu’en 1905. Franz et Joseph Servais, en tant que membres d’honneur, furent régulièrement invités aux concerts et aux autres activités. Les chefs d’orchestre successifs furent Jules Lerinckx, Charles De Koster et Leopold Sluys. Le Cercle Servais a fait de la musique jusqu’au milieu des années 1960.

Au début de l’existence du Cercle Servais, Joseph Servais participait en tant que soliste avec l’orchestre. Il jouait alors toujours des oeuvres de son père. Joseph entretenait également des contacts avec la Société de Choeurs Roland de Lattre et avec l’Harmonie de Halle.

13. Servais fêté en 1907

Programme du concert du 6 octobre 1907
© Collection Servais Halle

Entre juin et octobre 1907, plusieurs festivités ont eu lieu à Hal dans le cadre du centenaire de la naissance de Servais.

Un concert de charité fut organisé le 6 octobre 1907 par Ernest Van Dyck, beau-fils de Servais, dans la Salle de l’Harmonie à Hal. Le violoniste belge Eugène Ysaÿe s’y fit également entendre. Le violoncelliste Joseph Hollman (1852-1927), ancien élève d’Isidore de Swert au Conservatoire de Bruxelles, joua l’Andante Religioso du Concerto Militaire de Servais.

14. Servais fêté en 1957

Affiche des festivités Servais de 1957
© Collection Servais Halle

Les festivités du 150ème anniversaire de la naissance de Servais comprenaient entre autres une réunion à l’Hôtel de ville, une cérémonie au cimetière de Hal le 6 juin, une exposition ‘Servais et son temps’ dans l’ancien collège des Jésuites, une messe solennelle avec le Mariakoor le 2 septembre, un concert de gala par l’orchestre national de Belgique le 22 septembre et un concert symphonique “A. François Servais et son temps”’ par le Cercle Servais le 29 octobre 1957 dans la salle Concordia. A cette occasion, le Hallois Maurice Deneulin se produisit en soliste dans le Concerto en si mineur de Servais.

15. Hugo Van de Velde rend hommage à Servais

Hugo Van de Velde pendant le récital du 27 janvier 1967
© Collection Servais Halle

Ce récital fait partie de la commémoration du centième anniversaire du décès de Servais. Van de Velde a interprété deux œuvres de Servais. Le programme de commémoration comprenait également : une cérémonie près de la tombe au cimetière, une séance académique et une messe solennelle le 26 novembre 1966, et une exposition dans la Villa Servais.

16. Rue Servais

Plaque de la ‘rue Servais’, 2014

Vers 1900, une rue au centre-ville de Hal reçut le nom de Servais, l’actuelle Leeuwenstraat. Au début des années 1950, une rue adjacente du Vogelpers, laquelle dessert la villa Servais, reçut le nom de Servaislaan.

17. Académie Servais

Façade de l’Académie Servais, photo Jan Decreton, 2009

L’ancien collège des Jésuites situé à côté de la basilique abrite actuellement l’académie de musique de Hal. Depuis 1997, l’académie porte le nom de Stedelijke Servaisacademie voor Muziek, Woord en Dans.
La salle de concert au premier étage fut, il y a trente ans, rebaptisée Servaiszaal.

18. Buste par Lefever

Photo buste Servais par Edmond Lefever

Dans la salle de l’Académie Servais, à droite du podium, se trouve le buste de Servais, sculpté par Edmond Lefever en 1880.

19. Association Servais

Logo de l’Association Servais, conception de Renaat Uyttersprot, 2004

De 1985 à 1992, une association de concert l’Adrien François Servais vzw fut très active. Elle a organisé une trentaine de concerts avec des artistes renommés. La musique de Servais fut programmée à trois reprises. L’association a également réalisé une exposition, avec la collaboration du Zuidwestbrabants Museum, ainsi qu’un disque avec des oeuvres de Servais.

En 2003 fut constituée l’Association Servais. L’asbl Servais veut contribuer à l’étude et à la promotion de la vie et l’œuvre de François Servais et de ses descendants. Ainsi, l’asbl Servais doit également être le point de contact international pour tout ce qui concerne Servais. Entretemps, l’association a déjà réalisé des dizaines de concerts, d’expositions, de conférences etc., et a édité deux CD et quelques livres. A chaque fois, les concerts ont inclus des compositions de Servais..
Pour plus de renseignements, veuillez lire la rubrique Association Servais.

20. Halse Servaiscollectie

Het Halse Streekmuseum startte in de jaren 1980 met een muziekcollectie. De vzw Servais spant zich sinds haar oprichting in voor de verdere uitbouw van die collectie. De Servaiscollectie omvat duizenden partituren, foto’s, cd’s, voorwerpen, brieven, programma’s en andere archivalia. Een deel van de collectie stond van 2004 tot 2015 opgesteld in de permanente tentoonstelling De familie Servais en het muziekleven in Halle & Europa.
Het materiaal werd ook getoond tijdens de grote tentoonstelling “Adrien François Servais 1807-2007. Halse cellist met wereldfaam” in de Oude Post en het Historische Stadhuis in Halle. Vanaf 2016 zijn enkele bijzondere stukken te zien in het nieuwe museum in den AST, Meiboom 16 in Halle.

Servaiswandeling

In de voetsporen van de beroemde Halse cellist
Deze wandeling brengt ons naar de plaatsen die herinneren aan de beroemde Halse cellovirtuoos François Servais (1807-1866). Tegelijk krijgen we een beeld van het negentiende-eeuwse Halle.
Gidsbeurten aan te vragen via Toerisme Halle: (+32) (0)2 365 98 50, e-mail.

Wandelbrochure:
Zeger Desmet & Peter François, Servaiswandeling. In de voetsporen van de beroemde Halse cellist.
Uitgave: vzw Toerisme Halle
36 pagina’s – € 2,50

Te koop:
– in het Toerismekantoor op de Grote Markt in Halle
– via de vzw Servais